Pouvoirs et vertus des pierres et minéraux

Construire en briques de bois

Pierres fines précieuses et de collection.

Bungalows île aux Nattes

Partir vivre ailleurs

Tueurs en série, escrocs, malédictions

Tout sur les aphrodisiaques

Manu la gerbe chapitre 5

Curriculum vitae humanum est - 1

Les policiers nous conduisent tant bien que mal à l’intérieur du bâtiment. Nous gravissons un étage où nous sommes poussés dans un bureau. Enfin quand je dis bureau, c’est plutôt une cellule. C’est gris, triste, impersonnel. Absent pour ainsi dire. Comment voulez-vous qu’un flic puisse être aimable en bossant dans cet environnement ? Pérès et Fauré nous tiennent compagnie, et nous toisent goguenards. Marcel, qui hait la volaille fixe Fauré de son oeil de rapace et celui-ci ne tarde pas à devenir cramoisi et à chercher des mouches au plafond.
- Ca va durer longtemps ce cinéma ? Se renseigne le Concasseur pas très à l’aise.
- Le temps qu’il faudra, répond sèchement Pérès.
- Dites voir, vous n’oreiller pas un petit coup de rouge qui traîne ? Quémande Merguez, à moitié vitré.
Les Bouvard et Pécuchet de la maison Poulaga n’ont pas le temps de l’envoyer bouler car la porte s’ouvre à toute volée. Thévenet engouffre le bureau l’air gentiment furibard.
- Bordel de merde, voilà un truc que je ne supporte pas, c’est à tous les coups pareil.
- Du nouveau chef ? S’enhardit Fauré.
- Un peu oui ! Mais ce qui m’énerve par-dessus tout, c’est de voir ces emmanchés de journalistes déjà là ! Ils connaissent l’identité de la victime avant nous. Il y a toujours un vendu de nos services pour leur monnayer le scoop. Evidemment il le vend plusieurs fois. Trahir une fois ou plusieurs c’est la même chose !
Ses assistants rentrent leurs épaules et laissent passer l’orage. Par déduction, car j’oublie parfois d’être bouché, j’en conclus que le macchabée n’est pas n’importe qui, vu la meute de reporters qui nous attendait. Thévenet grogne dans sa moustache et s’installe à sa table de travail.
- Bon, on va prendre vos dépositions en tant que témoins, en attendant mieux.
Que voilà une délicate tournure pour nous suspecter ! Gigi me regarde bizarrement depuis que nous avons quitté le bistro. Il me revient qu’elle m’a vu le seul entrer dans les cabinets funèbres. Ca doit tournicoter dans sa petite tête. Soudain entre King-Kong dans la pièce, qui va s’asseoir devant la machine à écrire. Cette dernière est à la mesure de sa manipulatrice, tant elle est grande. Elle doit fonctionner avec un groupe électrogène, ce n'est pas possible autrement.
Tout bien considéré, le singe géant s’avère être du sexe supposé féminin, et fait office de secrétaire. Cet engin Maman ! Elle a dû manger à la même cantine que Ben Johnson ! Un croisement entre un Orang-dégoûtant et une pelle mécanique ? La nature est si capricieuse, allez savoir. Ou une ancienne lutteuse de RDA ? Au contrôle antidoping, les hommes urinaient à deux mains, les femmes à une seule parait-il.
- Gertrude, en plus elle s’appelle Gertrude je rêve, préparez-vous à prendre note je vous prie, l’informe l’inspecteur.
La femme-Outang allume sa bécane et la laisse chauffer comme un diesel. On dirait qu’elle va taper notre condamnation. C’est sa revanche sur le sort. Tenir le commun des mortels "normaux" au bout de sa dactylographieuse, accoucheuse d’aveux extorqués au forceps.

Lire chapitre 5 - page 2 ************* Retour Page 6 - chapitre 4

Voyance claire et nette Graines de bitumes, enfants de la rue Antananarivo Lecture des lignes de la main